SC GOVEN : site officiel du club de foot de GOVEN - footeo

Loi n°11: Le hors jeu

Le hors-jeu


Histoire

Le hors-jeu est déjà encadré par les premiers codes écrits du jeu du milieu du 19ème siècle. C'est le « sneaking », ancêtre du « offside », signalé dans les Cambridge Rules. Trois joueurs sont alors nécessaires entre le joueur et la ligne de but adverse pour mettre un joueur en jeu. Différence notable avec la règle actuelle, le hors-jeu se juge alors à l'arrivée de la balle. En revanche, les règles de la Ligue de Sheffield, importante dans le genèse du jeu, ne comportent pas de règles sur le hors-jeu. La FA adopte finalement le règlement des Cambridge Rules en 1866 et cette nouvelle loi du jeu entre en application à l'occasion d'un match de prestige entre une sélection de la London FA et une sélection de la Sheffield FA en mars 1866.

Le hors-jeu se juge au départ de la balle, et plus à son arrivée, depuis 1873. On passe à deux joueurs (généralement le gardien et un joueur de champ) en 1925, contre trois précédemment.

Position de hors-jeu

Lors du départ du ballon, le joueur bleu à gauche est derrière la ligne virtuelle de défenseurs adverses: si le ballon lui est adressé, il sera sanctionné pour hors-jeu.


Être en position de hors-jeu n’est pas une infraction en soi.

Un joueur se trouve en position de hors-jeu quand lui ou toute partie de son corps (buste, tête, pieds...à l'exception des bras) est plus près de la ligne de but adverse qu’à la fois le ballon et l’avant-dernier adversaire. En effet, le dernier défenseur est la plupart du temps le gardien de but. Si le ballon est frappé puis repoussé par les poteaux ou un défenseur, un joueur hors-jeu au départ de la frappe, l'est toujours.

Absence d’infraction

Il n’y a pas d’infraction de hors-jeu lorsque le joueur:

  • se trouve dans sa propre moitié de terrain ;
  • se trouve à la même hauteur que l’avant-dernier adversaire ;
  • se trouve derrière le ballon lors de la passe ou sur la même ligne ;
  • se trouve en hors-jeu de position et qu'il s'efface, c'est à dire n'intervient pas dans l'action ;
  • reçoit le ballon d'un joueur de l'équipe adverse
  • reçoit le ballon sur une remise en jeu du type sortie du terrain (corner, touche, six mètres)

Infractions / sanctions

Pour toute infraction à cette loi, l’arbitre accorde à l’équipe adverse un coup franc indirect qui doit être exécuté à l’endroit où la faute a été commise.

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 10 Dirigeants
  • 3 Entraîneurs
  • 55 Joueurs
  • 32 Supporters